11ème Edition (5 janvier 2020)

Un Trail des Côteaux pour bien débuter l'année...

Bon d'accord, au niveau météo on a déjà vu bien pire sur le Trail des Côteaux. La neige de la première année par exemple qui avait failli entraîner une annulation, la tempête d'il y a quatre ans qui avait fait envoler toutes les structures d'arrivée, il faisait même plus froid l'an dernier et plus humide il y a deux ans, pour autant c'était tout de même un vrai temps d'hiver pour fêter comme il se doit le début d'année et la onzième édition. De la brume persistante, un sol encore détrempé par endroits, une température proche du zéro et une humidité qui vous transperce la peau, même bien couvert, bref il fallait être courageux pour s'élancer sur l'une des trois distances proposées.

Ils étaient malgré tout près de 1500 en tout à avoir pris un dossard. Comme quoi ce Trail organisé par les Zinzins des Côteaux a vraiment belle réputation. Tout le monde l'attend le plus souvent avec impatience et l'ambiance est toujours un peu à part avec la bière qui délie les langues une fois la ligne franchie ou la soupe qui réchauffe les âmes mais aussi quelques surprises sur le parcours comme des animaux ou êtres étrangers venus requinquer même les plus fragiles....

Côté résultats, là aussi comme à l'habitude, c'est un peu les retrouvailles des pointures régionales. Mais celui qui a étonné tout son monde, c'est Geoffroy Sarran, sur le 32km. Il boucle le parcours en 2h09', laissant son plus proche rival, Samir Hijazi à 20' tout de même. Geoffroy semble donc avoir retrouvé son niveau d'antan quand il remportait le TTN.

Chez les féminines, Magaly Alquier n'a pas failli. Sur le 21km, Baptiste Léguevaque a pris la tête d'entrée et il a tenu bon jusqu'au bout. Il devant Florent Castet. Camille Montels l'emporte chez les dames. Et enfin sur le 13km, la petite surprise est venue de Salomé Lecoq qui réussit à prendre le dessus sur Mylène Bacon qui avait tant de fois gagné ici même. Chez les messieurs, dans un contexte relevé, Jérôme Amathieu l'emporte au sprint devant Nicolas Baudron !

Résumé RunningMag

Résultats du 13km :

TDC2020_resultats-13km

Résultats du 21km :

TDC2020_resultats-21km

Résultats du 32km :

TDC2020_resultats-32km

Retrouver le clip officiel du trail des coteaux 2020 :

Le clip des préparatifs et de l'organisation du trail 2020 :

10ème Edition (6 janvier 2019)

Le Trail des Côteaux, roi de l'hiver !

Pas de neige cette année, ni de boue, ni de tempête ! Avec des températures bien négatives du côté de Saint-Loup Cammas pour les trois départs proposés (un 32, un 21 et un 13km), ce sont des chemins et sentiers pour le moins gelés et durs qui se sont offerts aux 1500 courageux venus braver les conditions.

Pour son dixième anniversaire, le Trail a donc choisi de fêter dignement les rois. Record de participation à la clé pour une édition en tous points exceptionnels avec une ambiance que seule les Zinzins sont capables de nous offrir et un vin chaud venu réchauffer les coeurs après l'effort à défaut de soleil que l'on a cherché en vain.

Les fameux zinzins sont vraiment des passionnés qui aiment se retrouver ici ou là sur les courses de la région arborant fièrement leurs couleurs rouge, noire et verte.

Le succès grandissant, l'épreuve est devenue une vraie classique du calendrier, là où on aime aussi se retrouver pour se souhaiter une bonne année, comme de coutume. Pour autant, le niveau y est également toujours assez élevé, comme si les traileurs n'avaient quasi pas fait le trêve pendant les fêtes.

Pour preuve, on retrouvait donc des têtes connues aux avant-postes. Ainsi Stéphane Cavalca débute l'année en fanfare comme il avait fini 2018. Il s'impose sur le 21km sans souci et on note la belle performance de Baptiste Léguevaque, qui parti plus prudemment, remonte jusqu'à la deuxième place. Bien sûr sur le 13km, Mylène Bacon remporte encore la mise. Il ne serait en être autrement même si Chiasa Casari a tout fait pour limiter les dégâts en deuxième place et Aurélien Jean, le tenant du titre, n'a rien pu faire face à Grégory Baynat, grand vainqueur.

Sur la longue distance enfin, si je vous dis que Nicolas Miquel s'impose encore, cette fois main dans la main avec Guillaume Tiphène. C'est une épreuve qu'il aime bien et il remporte une nouvelle fois la mise. Boue ou pas boue, il reste bien le maître des côteaux. 

Chez les féminines, la bagarre fut belle entre Sophie Paratin et Lucile Resplandy mais finalement la dernière nommée arrive à faire un petit écart dans la deuxième partie du parcours et l'emporte en baroudeuse des sentiers !!

Résumé RunningMag

Retrouver le clip officiel du trail des coteaux 2019 :

9ème Edition (7 janvier 2018)

Affiche du trail des coteaux 2018

Le Trail des Côteaux : du vrai, du pur, de l'authentique !

Bon, on ne va pas se mentir. Avec les conditions météos qu'il y a ces derniers temps sur la région toulousaine, on ne pouvait que s'attendre à une neuvième édition des Trails des Côteaux Bellevue vraiment unique.

Et cela le fut, dans la pure tradition des belles épreuves nature comme on les aime avec suffisamment d'eau et de pluie pour satisfaire tous les afficionados du genre. Des glissages et des chutes, il y en a eu à la pelle et sur certains endroits le terrain était tellement détrempé qu'on aurait quasiment pu tenter quelques brasses pour aller plus vite. Mais cela n'a pas empêché, vous l'aurez compris, un nouveau succès avec plus de 1200 dossards distribués, à égale mesure entre le 13 et le 21km.

Il est vrai que les Zinzins savent y faire avec un accueil toujours aux petits oignons (ils connaissent la chanson comme on dit) et puis que c'est aussi le premier rendez-vous de l'année, celui où on se fait la bise en se souhaitant le meilleur pour la suite de la saison. Bref un grand cru pour cette neuvième.

D'autant plus que le niveau était, comme souvent sur ce rendez-vous, de la partie aussi. Sur le 21km, étape du challenge Lévy des trails mais aussi du tout nouveau challenge Foulée des Côteaux, c'est une nouvelle fois Nicolas Miquel, le funambule de la boue, qui va s'imposer sans coup férir. Il avait terminé main dans la main l'an passé avec Stéphane Cavalca. Cette fois il garde quelques belles longueurs d'avance sur le sociétaire du PAC. Jérôme Rannou complète le podium et Robyn Ellis, en l'absence de Sylvaine Cussot, reste impériale. Elle devance Corinne Degeois de quelques minutes. 

On peut noter aussi qu'André Sylla, après avoir raté le départ, va remonter tout le paquet pour finalement terminé 6ème ! Sur la petite distance, Mylène Bacon signe sa première victoire de la saison avec une belle 8ème place au général.

Devant Aurélien Jean a pris la course à son compte d'entrée et ne sera jamais vraiment inquiété. Son pote, Jérôme Amathieu est un peu plus loin ! Tout cela se finissait sous une belle et grosse pluie mais aussi devant une bonne bière dans le gymnase de Pechbonnieu au chaud !

Résumé RunningMag

Retrouver le clip officiel du trail des coteaux 2018 :

Bonus (Les meilleures glissades) :

8ème Edition (8 janvier 2017)

Plus de 1100 traileurs ont bravé le froid des côteaux...

Le Trail des Côteaux Bellevue, premier rendez-vous de l'année en terme de course à pied, a connu depuis sa première édition quasiment toutes les météos possibles et imaginables. Il y a eu la pluie et même la tempête qui avait fait s'envoler l'arche d'arrivée du côté de Pechbonnieu. Il y a eu la neige et cette édition tronquée du coup. Il y a eu la boue aussi en grande quantité, résultante de quelques semaines de pluie sans discontinuer. Cette année, c'est le froid qui s'est invité à la fête. Normal pour un début janvier, me direz-vous? Oui mais là ça piquait vraiment avec des températures négatives au départ. Il valait mieux courir finalement que de regarder.

Et donc le parcours dans sa grande majorité était plutôt dur et en tout cas pas glissant.... Mais ce Trail, c'est aussi une belle occasion qui nous est donnée de reparler des Zinzins des Côteaux et on s'en lasse pas. Car si il y a bien une épreuve qui rime avec convivialité, c'est celle-là. Les Zinzins ne se prennent jamais la tête et pourtant ils sont de plus en plus nombreux à vouloir devenir l'un d'entre eux.

Pourquoi? Parce qu'ils savent accueillir, parce qu'ils proposent des entraînements quasiment tous les jours vers chez eux, parce qu'ils privilégient surtout le contact humain et l'échange plutôt que la réussite à tous prix. Et leur épreuve est simplement à leur image.

Ils étaient donc 1100 ce matin à braver le froid et profiter de cette ambiance si particulière. Parmi eux, Nicolas Miquel et Stéphane Cavalca n'ont pas fait dans la dentelle. Déjà en forme en tout début de saison. Ils remportent le 21km main dans la main. Nicolas Perrier est juste derrière.

Corinne Degeois s'impose en féminines. Sur le 12km, Baptiste Léguevaque a fait parler la foudre. Il gagne devant Aurélien Jean et on retient la superbe course de Mylène Bacon, déjà vainqueur en 2017 et quatrième au sratch !

Résumé RunningMag

Résultats du 12km :

traildescoteaux_2017_result_12km

Résultats du 21km :

traildescoteaux_2017_result_21km

Retrouver le clip officiel du trail des coteaux 2017 :

7ème Edition (10 Janvier 2016)

Trail des Côteaux Bellevue : vive la boue des Zinzins !!

Le Trail des Côteaux Bellevue n’est pas une épreuve comme les autres. Placée en début d’année, elle permet à tous les coureurs de se retrouver et se souhaiter enfin la bonne année mais surtout, on ne sait jamais quelle météo va « manger » les courageux traileurs.

En effet, on se souvient tous encore de cette édition dantesque sous la neige où très peu avait finalement fait le déplacement, ou encore de celle-ci où un monumental orage avait stoppé tout le monde en plein élan.

Cette année, la boue étaient bel et bien là. Et avec tout ce qu’il est tombé du ciel durant toute la semaine, je ne vous fait pas un dessin, ça a glissé de partout. Qui n’est pas tombé au moins une fois, n’est pas un zinzin ! C’est donc 1200 concurrents qui se sont donnés rendez-vous du côté de Saint-Loup Cammas.

Répartis équitablement sur le 12 et le 21km, ce dernier faisant partie du challenge Lévy des trails. Sur la courte distance, Aurélien Jean et Jérôme Amathieu arrivent main dans la main. Les deux compères semblent déjà en belle forme en début de saison. Benoît Sentost, d’Afum Team, complète le podium.

Mylène Bacon remporte la mise en féminine en rentrant de nouveau dans le Top 10. Sur le 21km, c’est André Sylla qui se défait de la concurrence pourtant rude. Il l’emporte devant Nicolas Miquel et Mathhew Paris, mais ce fut rude….

Sophie Patarin de Caussade a été impériale sur cette distance.

Je ne peux que conclure en saluant une nouvelle fois la belle organisation des Zinzins. Cette association des hauteurs toulousaines est constituée de vrais passionnés. Jean-Yves a laissé la main. Gilbert est toujours jeune et Christophe a repris le flambeau avec brio. C’est une bande de potes capables de programmer une sortie à n’importe quel moment de la semaine, au pied levé… de nuit ou de jour.

Bref de vrais traileurs comme on les aime. Vive les Zinzins des Côteaux !

Résumé RunningMag

Retrouver le clip officiel du trail des coteaux 2016 :

6ème Edition (11 Janvier 2015)

Les Côteaux Bellevue : un trail au goût authentique

Presque 1300 coureurs, c'est le nouveau record enregistré par l'association des Zinzins des côteaux (avec à sa tête Jean-Yves et Gilbert) pour leur épreuve, le Trail des Côteaux Bellevue.

Et c'est une nouvelle fois dans des conditions humides, c'est le moins que l'on puisse dire, que s'est déroulée la course. En effet à l'heure du départ, du côté de la mairie de Saint-Loup Cammas, une pluie fine mais soutenue ne cesse de tomber. Elle se calmera pourtant vite laissant place à un franc soleil. C'est déjà ça !

Pour le reste, le parcours était toujours aussi boueux et glissant. Pour le plus grand plaisir des traileurs qui, donc, n'en demandaient pas moins. Bref sur la longue distance de 21km qui compte pour le challenge Lévy-Running mag, c'est finalement Lionel Villeneuve, en pleine préparation de l'éco trail de Paris, qui va s'imposer au sprint devant André Sylla. Stéphane Cavalca est juste derrière. Les trois hommes ne se seront guère quittés durant une heure et demi.

La première féminine, Stéphanie Thibault est déjà à l'heure à son premier RDV de la saison. Elle devance Cécile Cambus, de retour !

Sur la petite distance, avec donc plus de 750 partants, c'est le duo de potes, Nicolas Perrier - Aurélien Jean qui prendra les commandes d'emblée et qui finira ensemble main dans la main. Juste derrière Amin Boukebal est l'auteur d'un magistral sprint pour venir arracher la troisième place à David Chauvillon.

Robyn Ellis gagne chez les féminines devant Célianne Junca ! On aura noté également la présence des frères Jalabert que l'on devrait peut-être retrouver la semaine prochaine à Villemur !

Résumé RunningMag

Retrouver le clip officiel du trail des coteaux 2015 :

5ème Edition (4 Janvier 2014)

Plus de 1300 inscrits, de la boue et la tempête en dessert...

Malheureux sont ceux qui sont arrivés après 17h du côté de Pechbonnieu car un orage s'est véritablement abattu sur les côteaux de Bellevue rendant encore plus dure l'épreuve qui l'était déjà bien assez de part son dénivelé, sa technicité et surtout l'état boueux et glissant de ses deux parcours proposés, aussi bien sur le 12 que sur le 21km.

Bref les Zinzins des Côteaux ont évité la pluie sur tout le début de l'après-midi et ainsi près de 1300 personnes ont pu tranquillement retirer leur dossard avant de se rendre du côté de Saint-Loup Cammas pour le départ, mais ensuite cela s'est sensiblement gâté...

Sur le parcours court de 12km, ils étaient quasiment 700 à s'élancer vers 15h. Là c'est Patrice Ros qui était au-dessus du lot et Mylène Bacon chez les féminines. Pas de surprise donc.

Sur le long parcours de 21 km, parti un quart d'heure avant, les choses furent plus serrées. En effet un espagnol au nom de Ait Khamouch, auréolé d'un chrono de 2h25 sur marathon, venu tout exprès de Barcelone, entendait bien venir jouer les trouble-fêtes, même si le trail n'était pas son truc, lui qui, amputé d'un bras, a notamment été sacré champion du monde handisports.

Nicolas Miquel, déjà deuxième l'an passé, ne comptait pas se laisser faire tout de même. Et très vite avec Bertrand Fourié, le triathlète, ils se retrouvent à trois en tête... Nicolas s'envolera même dans les parties plus techniques et finalement dans les deux derniers kilos plus plats, l'espagnol reviendra pour aller s'imposer au final.

Chez les féminines, Stéphanie Thibault, bien sûr, domine encore une fois l'épreuve. On ne l'arrête plus !

Résumé RunningMag

Vidéo du départ du 12km :

Vidéo du départ du 21km :

Interview de Gilbert Pinchon (Organisateur) :

Interview de Stéphanie Thibault :

4ème Edition (5 Janvier 2013)

Moreau et Fourié devant 1000 traileurs à Pechbonnieu

Et oui vous avez bien lu le titre : ils étaient pratiquement 1000 participants pour la 4ème édition du Trail des Côteaux Bellevue ! De la folie tout simplement.

Deux cent cinquante de mieux que l'an passé et ce, sans une météo vraiment belle, juste de la brume et de la douceur et puis aussi beaucoup de boue à négocier. Bref un temps de trail et les coureurs semblent adorer !! Du coup toute l'équipe des Zinzins des Côteaux redoublait d'effort pour que tout se déroule dans les meilleures conditions possibles.

A 15h10 était lancé le 12 kilomètre avec un peu plus de 500 partants et dix minutes avant cela avait été le tour du 21km avec juste un peu moins de monde et une première boucle de 10km à couvrir avant de reprendre le parcours du court. David Lorain mettra le feu aux poudres sur le 12km en l'absence de Guillaume Girma tenant du titre et trois fois vainqueur, mais il ne pourra pas contenir le vélocité du triathlète Bertrand Fourié qui se détache pour l'emporter finalement en 46'24'' contre 46'57'' pour David. Samir Hijazi complète le podium et Sophie Pourcel du Ca Balma gagne chez les féminines.

Sur le long parcours, ce fut une belle bagarre fraticide entre les gars du Team Running Olivan. Thomas Moreau prendra les devants, puis sera repris par Nicolas Miquel. Ce dernier se détachera même un peu et puis finalement Thomas s'imposera en 1h31'51'' contre 1h33'21'' pour Nicolas. Sébastien Perrier complète la triplette et Lionel Villeune d'Absolute Raid est encore un peu plus loin alors que Corinne Degeois maitrise à la perfection sa course pour l'emporter sans souci.

Résumé RunningMag

Résultats du 12km :

TDC2013_RESULTATS_12KM

Résultats du 21km :

TDC2013_RESULTATS_21KM

Départ du 21km:

Départ du 12km :

Passage au 10km :

3ème Edition (7 Janvier 2012)

La météo était annoncée capricieuse pour ce samedi 7 janvier. Et bien cela aura bien été le cas. Car si dans la matinée quelques belles éclaircies pouvaient laisser croire que l'on passerait à travers les gouttes... Et bien sous le coup des 15h, quand le départ fut donné dans la commune de Saint-Loup Cammas et bien les premières gouttes faisaient leur apparition et une heure plus tard sur la ligne d'arrivée et partout sur le parcours, c'était bourrasque de vent et petite pluie glaciale. Un vrai temps de trail, diront certains... En tout cas la boue, elle, était bien au rendez-vous et chacun pouvait refaire le monde, au chaud, une fois les deux courses finies... Pour savoir qui n'avait pas glissé ou n'était pas tombé au moins une fois sur ce parcours très, très humide.

Côté course, on aura noté d'entrée que le record de participants était battu. Les prévisions des pré-inscriptions se confirmaient. Ils seront donc plus de 750 à prendre un dossard. Sur le parcours court de 12 kilomètres, Guillaume Girma, l'éternel jeune, nouvelle recrue du Team Olivan-Running, attaquait d'emblée et prenait la poudre d'escampette.

Il gagne pour la troisième fois d'affilée et bat même son record de l'an passé de plus d'une minute. Rémy Jégard le suit, mais de très loin.

Chez les féminines, Aurélie vassort a été la plus forte, mais Céliane Junca ne finit pas si loin que ça... Sur la longue distance de 21 km, le grand favori semblait être Jérôme Amathieu sur le papier.

Pourtant ce sera Nicolas Miquel, notre pote, également du Team Running-Olivan donc qui s'avérera le plus habile sur les portions glissantes, aussi bien en montées qu'en descentes. Nicolas Bériot complète le podium. Martine Latger, elle, gagne une nouvelle fois chez les féminines. Elle devance Emmanuelle Borthier de quelques minutes....

Elle qui aurait bien aimé que l'effort soit plus long !

Résumé RunningMag

Résultats du 12km :

TDC2012_RESULTATS_12KM

Résultats du 21km :

TDC2012_RESULTATS_21KM

Vidéo du départ du 21Km :

Vidéo du départ du 12km :

Vidéo après 3km, dans la bosse :

Vidéo du passage des premiers du 21km :